TS

La santé pour tous !

Tags: Psycho  

Avec les ennemis on fait la guerre, mais on peut aussi arriver à faire la paix ; de leur part on peut être attaqué, mais sur la défensive on est plus à même de se défendre. Les choses changent lorsque le danger se cache à vos côtés, lorsque des personnes qui se considèrent alliées et dignes de confiance nourrissent secrètement des sentiments négatifs. Ces types de personnes sont appelés "frenemy", un terme oxymore anglais qui signifie dans ce cas un ami envieux.

  Dans la vie d'une femme, une "frenemy" peut se révéler à tout âge, de l'enfance à la maturité, et c'est le genre de personne à vos côtés qui prétend être une amie, alors qu'elle nourrit des pensées qui n'ont rien à voir avec le respect ou l'affection. Une amie jalouse se met aux côtés de la personne qui fait l'objet de sa jalousie, parce que de cette position privilégiée, elle peut tout savoir, souffrir en cas de succès et se réjouir en cas d'échec. L'aspect paradoxal et tordu de la relation avec une ennemie, c'est qu'elle seule vit cette rivalité morbide, tandis que son acolyte sans méfiance la tient en haute estime.

C'est d'ailleurs grâce à cette différence de point de vue qu'elle peut manipuler pour détourner les choix et les comportements vers l'épilogue qu'elle juge le plus avantageux pour elle. En pratique, c'est comme si son malheur dépendait du bonheur de son amie et vice versa. En fin de compte, il est donc préférable d'être entouré de menaces claires et manifestes, plutôt que de pièges cachés dans l'ombre, prêts à blesser quand on s'y attend le moins. Se protéger de ces compagnies est difficile mais pas impossible, car même si elles masquent leurs vraie visage, elles ne peuvent cacher leur propre nature.

Une "amie-ennemie" sera très présente dans les moments de douleur, non pas pour remonter le moral, mais seulement pour ne pas rater le spectacle dans lequel elle tire satisfaction. Dans les moments de bonheur, une amie jalouse est difficilement joignable, parce qu'elle n'est peut-être pas capable de cacher la colère qui s'enfonce en elle, face à la joie de sa rivale.

La façon d'aider est aussi un révélateur efficace, car elle sera toujours maladroite ou orientée vers le choix le moins désiré. Tout le monde peut vouloir être à la place des autres, c'est une chose humaine, l'important est de l'admettre sans culpabilité. Mieux vaut l'honnêteté d'une amie qui sait parfois dire "j'aimerais bien être à ta place, je t'envie beaucoup" qu'une amie tellement enthousiaste qu'elle en devient inquiétante.

Scroll to top