TS

La santé pour tous !

Pour se baigner en automne ou en hiver, il existe de nombreuses sources d’eau chaude naturelles en France. Gratuits et atypiques, ces bains sulfureux sont parfois situés en pleine montagne sur des sites sauvages.

 1 . Les Bains de Canaveilles, Pyrénées-Orientales (66) : Accessibles sans trop de difficulté, les eaux chaudes de Canaveilles offrent un bain totalement gratuit et atypique. Dans cette source, l’eau chaude sort de terre à près de 60 °C. Pas d’inquiétude pour se baigner, car l’eau est refroidie par la Têt. Le lit de ce fleuve entourant le massif du Canigou passe tout près et refroidit l’eau de ces bains chauds.

2 . Les Bains de Dorres, Pyrénées-Orientales (66) : Nichées à 1458 m d’altitude, les eaux chaudes de Dorres se situent à 6 kilomètres de la frontière espagnole. Entourée de baignoires de granit, cette source chargée en soufre offre une eau entre 37 et 40 °C toute l’année. Les qualités apaisantes de son eau soulagent les arthroses. Bénéfique pour les voies respiratoires, son eau soufrée soulagent aussi les affections cutanées.

3 . Les Sources d’eau chaude de Prats-Balaguer, Pyrénées-Orientales (66) : Les sources de Prats-Balaguer sont situées au sommet d’une colline et caché au creux des montagnes. La source jaillit de la montagne à près de 70°C et forme un petit ruisseau canalisé naturellement vers des vasques en pierre. Pas moins de 9 petits bassins aménagés et entretenus par les baigneurs retiennent l’eau chaude. L’eau se déverse de bassin en bassin, du plus chaud en haut au plus froid vers le bas. Attention à ne pas vous brûler en choisissant le bassin à la température adéquate.

4 . Les Bains de Llo, Pyrénées-Orientales (66) : Les Bains de Llo, situés à environ 20 kilomètres de Dorres, offrent aux baigneurs un moment de détente à 1 400 mètres d’altitude. Ces eaux alcalines, sulfurées et sodiques sont idéales pour soigner rhumatismes et les affections des voies respiratoires. Les eaux thermales de LlO ont également des propriétés reconnues pour la relaxation, pour les douleurs musculaires ainsi que pour les soins de la peau et des cheveux.

5 . Les Sources sulfureuses de Mérens-les-Vals, Ariège (09) : Les eaux chaudes de Mérens-Les-Vals sont situées dans les montagnes ariégeoises à 1300 m d’altitude. Les bains sont en accès libre et gratuits. Cette source, chauffée à 40°C toute l’année, est encadrée par 4 petits bassins, plantés au beau milieu des arbres.

6 . Plan de Phazy, Guillestre, Hautes-Alpes (05) : Les eaux chaudes de Phazy, situées à 2 kilomètres de Guillestre au sud de Briançon, jaillissent dans 4 bassins à plus de 28° toute l’année. Le lieu est connu depuis l’Antiquité. Les vertus thérapeutiques de cette source thermale gratuite ne sont plus à démontrer. Ses eaux chaudes sont enrichies en calcium, silice, oxyde de fer, magnésium et chlorures. Elles agissent sur les affections respiratoire, soignent les maladies de peau et soulagent les rhumatismes.

7 . Les Grands Bains, Monêtier-les-Bains, Hautes-Alpes (05) : Les Grands Bains du Monêtier, près de Serre-Chevalier, proposent des bassins d’eau chaude naturelle, sur 4000 m², dont un extérieur de plus de 300 mètres. Il est vrai que le site est nettement moins sauvage que d’autres, mais il permet de se baigner en automne et en hiver. Les bains sont alimentés par des eaux de surface, pluie et neige, qui s’infiltrent dans le sol et se réchauffent pour sortir à 44°C. Ces eaux remontent par infiltrations, en se chargeant de minéraux.

Scroll to top