TS

La santé pour tous !

Tags: France  

La réalité de l’existence: nous mourrons tous et toutes un jour ou l’autre. Et ceux qui nous pleureront devront choisir de quelle manière on disposera de notre corps. Pendant longtemps, il y a eu les deux options classiques: cercueil lourd ou crémation. Mais à notre époque plus écolo, les gens cherchent des alternatives…

 En France, Brigitte Sabatier, créatrice de AB Crémation, a eu une idée intéressante. Elle a mis au point des cercueils en carton, personnalisables de surcroit. Il faut savoir qu’annuellement, près de 11 millions d’arbres sains sont coupés (ce qui équivaut à 30 000 km² de forêt) pour la fabrication de cercueils seulement. Et certains matériaux viennent de loin. Tout cela n’est pas très écologique, pour un retour à la terre…

Les cercueils d’AB Crémation sont faits uniquement de papier recyclé provenant d’Alsace. Ils se dégradent, en cas d’inhumation, en seulement un an, contrairement à 10 à 15 ans pour les cercueils en bois. De plus, on peut transporter dans un seul camion 1000 cercueils en carton à leur sortie de l’usine. C’est loin d’être le cas pour ceux qui sont faits de bois. Une différence importante, en matière d’empreinte écologique!

Au niveau des finances, les produits de madame Sabatier sont beaucoup moins onéreux que ceux que l’on retrouve en bois, en France. Il faut calculer entre 300 et 912 euros pour un cercueil en carton alors qu’un cercueil en bois coûte en moyenne de 600 à 1 800 euros dans ce pays. « Il y a énormément d’argent en jeu. 600 000 cercueils se vendent chaque année en France. L’essor du carton représente une vraie menace pour la filière bois », affirme Brigitte Sabatier.

Un autre élément intéressant au sujet des cercueils de cette entreprise, on peut les personnaliser. Bateaux fleurs, ballons de soccer, animaux, paysages… Des illustrations ou des photos personnelles peuvent être imprimées sur le cercueil de carton. 

Scroll to top