TS

La santé pour tous !

Dans le cadre du Plan Climat de la ville de Bruxelles, chaque naissance d’un bébé sera célébrée par la plantation d’un arbre à partir de 2020.

 Voilà une belle initiative environnementale qui nous vient de la capitale belge qui s’inscrit dans le Plan Climat qui fut adopté par la municipalité bruxelloise en mai 2018. En effet, à partir de l’année 2020, à chaque naissance déclarée aux registres communaux, les parents recevront une carte les informant qu’un arbre sera planté en son nom dans un pays du sud.

Le Plan Climat en question vise à « planifier les efforts de diminution d’émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation du territoire aux changements climatiques »

Si ce dispositif existe déjà à Lausanne, en Suisse, depuis 17 ans, les arbres sont plantés exclusivement sur le territoire de la ville helvète. En revanche, l’engagement bruxellois est différent puisqu’il s’agit de « faire comprendre que l’enjeu climatique dépasse les frontières » indique Benoît Hellings, échevin du Climat à Bruxelles, au micro de la RTBF.

Baptisé « Baby Boom », ce programme contient plusieurs objectifs. En premier lieu, il compte « participer à la dimension internationale demandée par la Convention des Maires, en aidant à la reforestation dans les pays du Sud », c’est-à-dire faire du développement durable un engagement sans frontières. Dans un second temps, l’objectif est de réduire l’empreinte carbone de la capitale européenne.

Chaque année, Bruxelles enregistre environ 3000 naissances. En plantant un arbre à chacune d’elles, la réduction du taux de CO2 pourrait s’élever à 13 tonnes par an.

Source : Climat Bruxelles

Scroll to top