TS

La santé pour tous !

Tags: Santé  

Depuis longtemps, le papier hygiénique était utilisé après être allé aux toilettes. Mais des études ont démontré que cette méthode n’était pas des plus recommandées. En effet, son utilisation, plus précisemment le frottement qu’il génère, peut être source de nombreux problèmes de santé : infections urinaires, soucis gynécologiques, etc. D’où est née l’idée d’utilier du tissu au lieu du papier, visiblement plus doux, plus propre et préserve l’environnement.

 Avez-vous idée de la quantité de papier toilette utilisé chaque année par un Français ? Eh bien, un peu plus de 6 kg ! A raison de 17 grammes par jour.Les chercheurs avancent que le papier toilette est également responsable d’une grande déforestation à l’échelle mondiale car son utilisation nécessite l’abattage d’environ 27.000 arbres par jour.

Les défenseurs de l’écologie trouvent l’idée des tissus vraiment admirables, mais d’autres personnes ne sont pas convaincues que le tissu soit si écologique que cela ne paraisse. Le chiffon lavable nécessite l’utilisation de la machine à laver plusieurs fois. Donc, une consommation d’eau, de savon et d’élécricité en plus, ce qui au final coûterait plus cher que le papier hygiénique.

Une internaute anonyme s’est adressée à BuzzFeed pour parler de son expérience familiale et a même affirmé : « Dans mon esprit, acheter et utiliser du papier hygiénique jetable, c’était littéralement jeter de l’argent dans les toilettes ! », et elle rajoute « Mettons les choses au clair : les personnes qui utilisent du linge maison pour l’hygiène, n’ont pas qu’un seul morceau de tissu. Nous avons des douzaines de petites bandes de tissu. » Cette femme invite les gens à considérer les linges réutilisables au même titre que les sous-vêtements portés et lavés quotidiennement.

D’autres personnes sont aussi partantes pour la réutilisation des bidets dans la salle de bain.Plus pratique et plus hygiénique, il coûte moins cher et ne nécessite aucun entretien particulier. Tout ceci dans le but d’allier confort et bien-être sans oublier de préserver l’environnement pour le bien de tous. Protéger la planète ne portera pas ses fruits immédiatement à chaque chasse d’eau tirée, mais si chacun y met du sien, c’est la génération future qui nous remerciera.

Scroll to top