Tsante

La santé pour tous !

Tags: Enfant  

Pour aider les mères et les pères à mieux comprendre leurs enfants, la psychologue Evgenia Zaburdaeva a créé une sorte de dictionnaire qui permet d'interpréter et de traduire le langage non verbal afin d'agir en conséquence. Au cours de son travail, le docteur Zaburdaeva a réussi à cataloguer et à esquisser une trentaine de comportements, en les associant à autant de pensées et d'humeurs, voici la liste de ceux identifiés et leurs sens respectifs :

Apathie : Cela peut cacher la peur de faire des erreurs ou d'être jugé par des adultes, donc derrière la paresse peut se cacher un frein psychologique.
Agressivité : Répondre avec colère et agitation peut être un moyen de demander de l'aide et de communiquer le besoin de savoir quelles sont les limites à ne pas dépasser.
Parler à voix basse : Ce n'est pas seulement de la timidité, c'est aussi la peur de se montrer et de ne pas être accepté.
Se tirer les cheveux ou se ronger les ongles : Il s'agit d'une réaction à un stress intense ou à un état de peur constante.
Inertie et difficulté à parler correctement : L'absence d'action et de stimuli peut signifier le fait de préférer que les adultes s'occupent de tout, en les faisant se sentir utiles.
Manque de partage : Il peut s'agir d'une réaction à un manque de soutien émotionnel.
Jalousie : Derrière se cache parfois un fort complexe d'infériorité
.Bégaiement : On l'associe souvent au syndrome de l'abandon, au sentiment d'être subjugué par une silhouette adulte ou au sentiment de culpabilité pour quelque chose.

Etre peu sociable : Il ne s'agit pas de mauvais caractère, mais de la difficulté à interagir avec ses pairs.
Etre physiquement violent avec les parents : C'est une demande inconsciente d'interdiction et de discipline à l'égard de la mère ou du père.
Avoir des crises de colère : Ne pas pouvoir communiquer sereinement provoque un sentiment d'inadéquation, tandis que la colère devient un raccourci pour atteindre un résultat plus rapidement.
Poser beaucoup de questions : Cela peut être le symptôme d'une simple curiosité, mais aussi d'une demande d'attention.
Refuser d'aller à la maternelle ou à l'école : C'est avoir peur de quitter la figure maternelle, ne pas se sentir suffisamment soutenu en classe, penser que l'on n'est pas à la hauteur des attentes de ses parents.
Manger trop ou trop peu : La nourriture, par défaut ou en excès, est une forme de contrôle en réponse à un état d'anxiété et d'insécurité dont il faut trouver la source.
Se montrer passif : Reflète peu d'intérêt ou une peur de l'échec.

Scroll to top