TS

La santé pour tous !

Chaque jour, nos pensées sont remplies de questions sur ce que nous allons manger, comment nous allons nous habiller et comment nous allons payer nos factures ou le prochain versement du prêt immobilier ou du loyer – autant d'inquiétudes qui augmentent le niveau de stress et que nous ne pouvons malheureusement pas ignorer. D'autre part, sans argent, on ne peut pas vivre et c'est précisément le résultat de notre travail qui nous permet d'avancer et d'avoir la vie que nous avons. Évidemment, nous ne sommes pas tous identiques et en plus de ceux qui sont obligés de travailler dur pour améliorer leur qualité de vie, il y a aussi ceux qui se sentent insatisfaits en permanence et ont tendance à vouloir viser toujours plus haut, en travaillant deux fois plus dur. Faire plus n'est pas toujours une mauvaise chose, car cela nous pousse à dépasser nos limites, souvent avec des conséquences extraordinaires.

 Mais nous devons être prudents et éviter de nous retrouver dans une situation claustrophobique, dans laquelle nous cessons de travailler pour vivre et commençons à vivre pour travailler. Souvent, nous passons toute notre vie à travailler et à passer la plupart de notre temps dans des entreprises qui ne sont même pas les nôtres, mais qui font partie intégrante de notre vie. Dans un tel contexte, il est très facile de ne pas réussir à prendre du temps pour soi et cultiver ses passions, ce qui alimente un cercle vicieux qui continue d'empoisonner nos vies.

La fatigue chronique, le stress, les troubles de l'alimentation et les difficultés à maintenir une relation stable sont autant de conséquences d'une routine de travail épuisante qui ne nous laisse aucune place pour vivre. Pourtant, nous avons grandement besoin d'activités récréatives comme aller au cinéma ou à un concert ou, tout simplement, sortir avec des amis.

Le travail est essentiel, mais si vous vous rendez compte qu'il nuit à votre vie, il vaut sans doute mieux prendre un peu de recul. Souvent, on ne peut pas faire le travail de ses rêves et ceci est considéré comme l'un des premiers échecs dans la vie d'une personne, mais cela ne devrait pas nous décourager ou nous rendre frustrés. La clé est de trouver un équilibre entre le travail et le temps pour nous-mêmes, où on peut cultiver des passe-temps et des passions, se consacrer à nos partenaires, amis et famille.

L'argent est important, mais votre santé mentale l'est encore plus.

Scroll to top