TS

La santé pour tous !

Le Pr Camus explique la nécessité d’adopter des mesures strictes et indispensables en cas de contamination ou de la présence d’un proche malade à domicile. Selon l’expert, les mains sont l’un des premiers vecteurs de transmission du coronavirus car nous avons tendance à toucher les objets et surfaces qui nous entourent, pour ensuite porter nos mains à nos yeux, notre nez ou notre bouche.

Que faut-il nettoyer : En cas de doute d’une éventuelle contamination, il faut, en plus des mesures barrière définies par les autorités sanitaires, nettoyer toutes les surfaces, mais aussi certains objets tels que les smartphones, comme le rappelle l’Express. Selon le professeur, il s’agit essentiellement des surfaces que l’on touche fréquemment, en plus des objets ayant été en contact avec une personne malade.

Objets courants : Ce sont donc les interrupteurs, les rampes d’escaliers, les poignées de porte ou encore la robinetterie qu’il faut nettoyer en priorité, à raison d’une fois par jour.

Cuisine : En cuisine, il est indispensable de se laver les mains, la table, la planche à découper, le plan de travail, entre autres supports, avant de préparer à manger ou de toucher de la nourriture.

Chambre à coucher : Dans cette pièce, en particulier s’il s’agit de la chambre du malade, le Pr Camus recommande d’ôter “tout objet inutile, de nettoyer les supports et autres objets, de changer les draps en évitant de les secouer”. Cela pourrait entraîner la création d’un “aérosol de particules virales”, l’usage d’un aspirateur est donc également proscrit.

Toilettes : La désinfection des pièces sanitaires utilisées par le malade est essentielle. Il convient donc de nettoyer la cuvette, le bidet, le lavabo, les poignées ou encore la robinetterie avec de l’eau de javel diluée à 0,5%.

Comment nettoyer et avec quoi : Selon l’infectiologue, l’idéal est d’utiliser de l’eau de Javel, de l’alcool à  70° ou un autre produit désinfectant, à condition que ce dernier soit en accord avec la norme EN 14 476. Il est également préférable qu’une personne malade évite de circuler dans tout le domicile pour faciliter le nettoyage des pièces de vie commune.

Vaisselle et couverts : Il faudra veiller à nettoyer et à désinfecter soigneusement les couverts et toute vaisselle ayant été en contact avec le malade en les trempant pendant 15 minutes au moins dans de l’eau de Javel diluée à 0,1%. Si le nettoyage se fait au lave-vaisselle, il faudra veiller à ce que ce dernier soit configuré sur un programme supérieur à 60°.

Sol et moquette : Concernant l’ensemble de l’habitation, le professeur Camus conseille de vivre dans des pièces sans moquette, pour que le sol puisse être nettoyé avec des produits liquides. Il est recommandé d’utiliser une serpillière et de l’eau de Javel ou encore des lingettes désinfectantes.

Draps et housses de couettes : Dans le cas où il faut nettoyer la literie d’une personne malade, il est conseillé de laver les draps, les taies d’oreiller ou encore la housse de couette “avec un cycle d’au moins 60°C pendant au moins 30 minutes”.

En cas de visite ou de déplacement d’un professionnel de santé pour consulter le malade, ce dernier doit impérativement avoir accès à une solution hydro-alcoolique, du savon, des gants et des masques.

Scroll to top